Adresse
/
Téléphone
 
 
 
 
 
 

PAOTRED DISPOUNT - AEG. LES STAGES DES VACANCES SOCLAIRES

Lundi matin, à Croas-Spern, la météo est redevenue clémente, la pratique du football sur l’herbe est de nouveau possible et deux stages sont organisés par les deux clubs locaux, l’Amicale Ergué-Gabéric et les Paotred Dispount.

 
Sur le terrain de l’Amicale Ergué-Gabéric, l’animation s’organise autour des 30 gamins des catégories U7 à U13 qui seront présents jusqu’à vendredi sous la responsabilité de Corentin Podeur, Luc Le Quéau, Benoît Derrien et Henri Mougenot, les animateurs du stage. Toute la semaine, les différentes pratiques du football sont au programme et lundi matin, il y avait au programme jeux, rencontres, divertissements, avant le pique-nique prévu à la salle de Ty Kreis.
 
Les cinq jours de stage de la semaine seront très animés pour les 30 jeunes footballeurs, venus du club gabéricois ou des villages voisins. Ils pratiqueront le futsal, le footgolf, le foot base-ball, le « Ceci foot » avec les yeux bandés pour prendre en compte le handicap de la cécité, conformément à la convention adoptée par l’amicale cette année.

Odet stage


Depuis lundi matin, le football est aussi à la fête salle E.-Tabarly avec deux stages proposés dans la semaine par Odet stage, une organisation des Paotred Dispount. Encadrés par Brieuc Le Goff, Damien Huitric et J.-M. Ily, seize stagiaires des catégories U9 à U12 découvrent le futsal, ses ateliers techniques, le jeu en situation et un quid pour les moments de détente.
Trois journées de football sont prévues pour le premier stage. Les animateurs des Paotred enchaîneront jeudi et vendredi avec un deuxième stage spécifique gardien, proposé pour les catégories U12 à U14. Un accueil est assuré chaque jour de 8 h à 18 h 30, à la salle de Ker-Anna et une restauration est assurée par les bénévoles des Paotred Dispount, le midi. Le travail spécifique des gardiens en situation de matchs sera effectué sur le terrain et des précisions sur la réglementation seront apportées.
 
Vendredi, les jeunes gardiens se déplaceront vers le centre de formation du Stade Brestois, club partenaire des Paotred Dispount. Lors de cette journée de découverte et d’animation, ils seront accueillis par un éducateur du centre de formation qui apportera conseils et renseignements sur ce poste spécifique du football. Avant le retour à Ergué-Gabéric, en fin d’après-midi, les jeunes stagiaires recevront des organisateurs d’Odet stage, une tenue souvenir du jeune footballeur

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/ergue-gaberic/paotred-dispount-aeg-les-stages-des-vacances-scolaires-13-02-2019-12207999.php#z66ViMcFouzioZl7.99
 

VOEUX 2019 DE L'AEG

Dimanche soir, à l’issue de la deuxième journée de championnat R3 de l’année 2019, l’Amicale d’Ergué-Gabéric de football recevait, à L’Athéna, les joueurs, dirigeants, bénévoles, parents et partenaires à la galette des Rois qui jouait les prolongations en ce début de mois de février.
 
Dans une salle très garnie, la soirée a débuté par une rétrospective vidéo de l’année sportive 2018 particulièrement réussie, où l’humour avait toute sa place. Après quelques mots de bienvenue, la soirée s’est poursuie par les interventions du président de l’association, Daniel Podeur, d’Hervé Herry, maire, et de quelques mots prononcés par Patrick Poupon, l’adjoint aux sports de la ville, toujours très attaché au club de sa jeunesse.

Manque de terrains


Le président a commencé par souligner la bonne santé et la sérénité générale d’un club qui continue de progresser en effectif et dans son organisation avec 230 licenciés et des emplois club. Dans son message de vœux, Daniel Podeur n’a pas manqué d’alerter le maire et les élus du danger que représentait le sous-équipement et le manque crucial de terrains pour pratiquer le football à Ergué-Gabéric. « Dans la ville voisine de Quimper, les terrains fleurissent presque. Le dernier synthétique construit dans le secteur d’Ergué-Armel l’atteste. Chez nous, le danger est là, car ce manque d’équipements devient un frein majeur pour poursuivre notre progression d’autant plus que dans le bourg de nouveaux résidants et amateurs de football sont attendus ». Naturellement et comme il l’avait fait la semaine dernière à la galette du club des Paotred-Dispount, Hervé Herry a confirmé ce manque de terrains. « Un, voire deux terrains dont un synthétique seraient nécessaires pour permettre de s’entraîner même par mauvais temps mais, je le répète, une réflexion est à mener avec les deux clubs dans un premier temps pour des réalisations qui ne pourront se réaliser qu’en 2021. Aujourd’hui, des investissements et des travaux importants débutent avec la nouvelle mairie et la réhabilitation de la salle de sport Paul-Émile-Victor cet été. Le football devra patienter ».

Équipements pour l’Afrique


Au mois de décembre 2018, le club, par l’intermédiaire de Morgan Berthevas, employé civique au Burkina Fasso, a fait parvenir aux jeunes Africains de nombreux équipements de football. Désormais, les jeunes footballeurs africains arborent fièrement le maillot vert frappé du logo de l’Amicale gabéricoise.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/ergue-gaberic/aeg-football-l-avenir-en-toute-serenite-05-02-2019-12201444.php#Da1z7e7mDRSJohYD.99
 
 
 
 
 
 

DERBY DIMANCHE. LES ENTRAÎNEURS SONT PRÊTS

Les Verts de l’Amicale recevront les Paotred-Dispount, dimanche à Croas-Spern, dans le cadre de la dernière journée de la poule aller. Vu le classement des deux équipes, le derby suscite déjà un engouement.

 
L’AEG, troisième du groupe, va bien depuis le début de la saison. Alors que les voisins sont cinquièmes avec un match de plus à disputer. Pour les observateurs locaux, le derby s’annonce chaud bouillant. Pierre Marchand, entraîneur de l’AEG depuis sept saisons et Philippe Le Gall arrivé du FC Odet, à Lestonan sont motivés et prêts.
« Un derby est toujours un match particulier à disputer. La longue trêve de Noël est passée par Croas-Spern aussi. Le championnat reprend. Nous sommes prêts, même si les entraînements ne sont pas de même intensité. C’est une belle affiche. Que le meilleur l’emporte. C’est toujours le terrain qui décide », estime Pierre Marchand.
 
Du côté de Lestonan, Philippe le Gall va vivre son premier derby : « Je connais les ambiances des derbies et la passion qui les entourent. Les joueurs en parlent. Ils savent qu’une victoire nous mettrait en bonne position pour aborder la poule retour car nous avons un match de plus à disputer. Il faut rester concentrer, ne pas se disperser. Le derby ne sera que meilleur ». À Croas-Spern, le décor est planté. Dimanche ce sera un jour de fête pour le football local. Les supporters sont attendus à 15 h

Au rayon des souvenirs…


Il aura fallu attendre la dernière journée de la poule des matchs aller de R3 pour susciter une certaine ferveur populaire. Il faut dire que ce matche pourrait avoir des incidences sur la suite du championnat et donner des ambitions d’accessions. Les plus anciens supporters gabéricois se souviennent des années 70 époque ou chaque mois de septembre, l’association des commerçants locale organisait généralement sa foire-exposition en même temps que se jouait un derby en Coupe de France. Marcel Barré, l’organisateur de l’époque et passionné de ballon rond se souvient : « C’était deux moments attendus, la foire et le derby du mois de septembre qui ouvrait les portes des qualifications pour la Coupe de France. Le public était nombreux, de la passion, vers 15 h, l’exposition se mettait en mode football ».

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/ergue-gaberic/derby-attendu-les-deux-entraineurs-sont-prets-24-01-2019-12191038.php#bFKZD5xMTfzkxjsB.99


 

L'AEG FAIT LA DIFFÉRENCE EN PREMIÈRE MI-TEMPS

Pour le 6° tour de la Coupe du Conseil Départemental, l'Amicale d'Ergue Gaberic (R3) se déplacait à Bannalec rencontrer la Fleur de Genêt (D1). Il fallait attendre vingt minutes de jeu pour voir les amicalistes ouvrir le score par Sébastien LE DENMAT (0-1, 20'). Un quart d'heure plus tard, Ergué Gabéric aggravait le score par Corentin PODEUR (0-2, 35'). C'était avec une avance de deux buts que les banlieusards quimpérois regagnaient les vestiaires. 

En seconde période, les visiteurs géraient leur avance mais Bannalec arrivait à trouver le chemin des filets cinq minutes avant la fin du temps réglementaire. Evan ROBIN sur un centre de Quentin LE BOURHIS ramenait le score à un but d'écart (1-2, 85'). Dans les cinq dernières minutes, les amicalistes conservaient cet avantage et obtenaient la qualification pour le tour suivant de la Coupe du Conseil.
 
http://newsouest.fr/quimperle/football/2019-01-24/laeg-fait-la-difference-en-premiere-mi-temps?fbclid=IwAR2hsGEvhO579t7L6Nnp_p8s1WNjQD33D27rvb_dwqRsSADHSR_it-MOLcA
 

GROUPE C. CHOC EN HAUT ET PRESSION EN BAS

Après l’ASPL (B), c’est au tour de l’AEG de venir défier l’US Trégunc (B) dans son fief. Encore du lourd pour le leader ! L’attaque gabéricoise est en pleine effervescence. L’UST, qui a joué la carte de la continuité pour son équipe B cette année, avec un ensemble de jeunes issu du cru, est toujours invaincue dans ce championnat. « La mayonnaise a bien pris », indique le coach Stéphane Millour.
 
L’AEG, en pleine bourre, vient d’afficher quatre succès consécutifs. « Le recrutement de qualité et les bons résultats des équipes B et C permettent à l’équipe fanion de se sublimer. Nous irons sans pression chez le favori du groupe. J’attends un match plein de mes joueurs pour bien terminer l’année », déclare le Gabéricois Pierre Marchand.
 
En bas de classement, la pression sera déjà forte sur les épaules des Plouhinécois et Melgvinois. Les deux formations ont du mal à trouver la bonne carburation, mais veulent repartir de l’avant. « Un match important entre mal classés. Il faudra être performant et enfin décrocher la première victoire », demande le coach melgvinois Anthony Bourbigot.

Dimanche (15 h) : Trégunc (B) - AEG ; Plouhinec - Melgven ; Pont-l’Abbé - Fouesnant ; US Quimper - Plomelin ; Paotred Dispount (B) - Plobannalec (B) ; Quimper-Ergué Armel - Plozévet.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/football/regional/r3/r3-groupe-c/groupe-c-choc-en-haut-et-pression-en-bas-13-12-2018-12161203.php#U4kYCa293KtDTCbc.99
 

L'AMICALE ERGUÉ-GABÉRIC A ÉTOFFÉ SON EFFECTIF

L'Amicale Ergué-Gabéric a animé le dernier mercato estival. A chaque semaine, son arrivée de joueurs, pour un recrutement qualitatif et quantitatif penchant sur l'offensif. Après ce premier trimestre de compétition, les Gabéricois ont manifesté leur progrès, dans l'équipe réserve en D1. Montée en 2016/2017, avec l'aide précieuse de Johan Briand sur les derniers matchs, la réserve de Geoffrey Le Nerrant et Julien Le Brun avaient bataillé jusqu'à la dernière minute de l'ultime journée pour tenir ce 1-2 à Saint-Yvi, synonyme de maintien au premier échelon du district. Après trois mois, la réserve, qui était juste l'an dernier, a fait sa mue. Elle lorgnerait presque sur le quarté de tête maintenant de ce groupe E en D1. En équipe première, l'AEG se maintient en outsider possible, derrière les favoris attendus, le FC Pont l'Abbé, l'US Fouesnant, l'US Quimper ou les Paotred Dispount B. En équipe C, coaché par Sylvain Cotten, le podium en D3 est accessible.
 
" Nous avons réussi à étoffer le groupe. Ca permet de jouer sur deux tableaux. L'an dernier, nous avions renforcé notre réserve pour le maintien. Cette année, nous ressentons l'effet inverse. Les joueurs de réserve poussent les joueurs de A à rester en éveil. Nous sommes sur une continuité. En A, B ou C, nous proposons quelque chose d'intéressant", assure Pierre Marchand, l'entraîneur de l'équipe première.
 
En gagnant en effectif et en recrues de qualité, l'Amicale Ergué-Gabéric a trouvé des ressources presque inépuisables en attaque. Quatrième meilleure attaque du groupe en R3 et D1, troisième attaque en D3, les Gabéricois sont portés par leur allant offensif. Pourtant, le coach Pierre Marchand se défend de ce recrutement strictement offensif. " Nous n'avons pas ciblé de postes mais des profils. Après, nous avons eu des opportunités que nous ne pouvons pas laisser passer. L'arrivée d'Henri Mougnenot, en tant qu'éducateur au club, en est une. On veut structurer au mieux en donnant une priorité à la qualité de notre formation. En équipe première, la blessure de David Le Fur nous a fait mal, l'an passé car elle nous a privés d'un joueur de débordement. Notre priorité était le recrutement d'Alex Claude (FC Odet, R3). Après, nous avons eu plusieurs demandes directes. On est encore en recherche d'automatismes. En équipe première, nous regrettons la défaite face au FC Pont l'Abbé et le match nul contre l'AS Melgven. Autrement, nous sommes sur une bonne voie dans nos trois équipes senior"
 
Aux avants-postes sur leurs trois équipes senior, l'Amicale Ergué-Gabéric souhaite bien passer les mois d'hiver pour se placer au mois de mars. La richesse de son effectif sera un gros plus dans cette tentative.

http://newsouest.fr/quimper/football/2018-11-30/lamicale-ergue-gaberic-etoffe-son-effectif
 

VALENTIN LE GALL, LE COUP DE COEUR DE L'AEG

Geoffrey Le Nerrant, l'entraîneur de l'équipe réserve, a eu l'inspiration gagnante de ce mercato gabéricois, en devinant tout le potentiel de Valentin Le Gall. Avec la relégation de son club formateur de la JS Plogastel Saint-Germain, en D2, il a voulu se projeter à 26 ans sur un nouveau club pour tenter sa chance plus haut en R3. Les candidats se sont portés au nombre de trois, convaincus du potentiel de ce joueur à passer l'échelon du district. En attirant ce milieu de terrain, l'Amicale Ergué-Gabéric a dynamisé son axe de jeu. Au côté de Johan Briand, en meneur de jeu, Dimitri Jéhanno ou de Paul Fouchet, transfuge du FC Odet (R3), Valentin Le Gall apparaît déjà comme un chaînon primordial du jeu gabéricois. Une adaptation immédiate à l'exigence ligue, qui promet encore une grande marge de progression.
 
Corentin Podeur, Alexandre Bourhis, Quentin Rannou, Alexandre Claude, Romain Labory, ajouté aux Sébastien Le Denmat, Florian Citarel, Mathieu et David Le Fur, Quentin Coquard, Guillaume Portal, Johan Briand, l'Amicale Ergué-Gabéric (R3) a densifié énormément sa ligne offensive dans son dernier mercato. Le caractère de Valentin Le Gall, milieu de terrain offensif, fut un révélateur de son état d'esprit. " La concurrence fait avancer. Ca donnait vraiment envie d'intégrer ce groupe. Mon ambition était de me faire une place en équipe première. Nous avons une qualité de groupe. L'émulation est présente car nous sommes régulièrement une trentaine de joueurs à nos séances du mercredi et vendredi".
Professeur de sports dans le Morbihan, Valentin Le Gall ne rate pas les deux séances hebdomadaire, auquel il ajoute une autre, le lundi soir, en indoor. " J'avais besoin de retrouver une continuité physique. Ce n'est pas le tout de vouloir jouer en ligue, il faut aussi s'en donner les moyens. Ca passait par un renforcement de mon niveau physique. Par rapport à mes dernières saisons à Plogastel Saint-Germain, j'ai plus de rythme. Sur les dernières années, j'étais étudiant sur Rennes. Je ne rentrais que le vendredi pour l'entraînement"
 
Avec Frédéric Lucas, Stéphane Bidon, Gérard Flochlay, Sylvain Taulen, Franck Jaouen, Plogastel Saint-Germain a toujours été une équipe louée et réputée pour sa qualité de jeu. Parfois presque trop joueuse au détriment d'équipes bien plus pragmatiques. A Ergué-Gabéric, Valentin Le Gall retrouve une équipe portée vers le jeu. Son entraîneur, Pierre Marchand, loue son état d'esprit irréprochable sur ce début de saison. " Il est exemplaire sur et dehors des terrains. C'est le joueur que tout entraîneur inscrit en premier dans leur composition. Exemplaire sur et en dehors des terrains, il est à l'aise techniquement et très efficace dans son jeu. Il possède une grosse faculté à reproduire les efforts défensifs et offensifs. Il a su s'adapter parfaitement au niveau ligue et a encore une grosse marge de progression. Il me fait penser à Samuel Aurier, notre ancien meneur de jeu"
 
En intégrant ce joueur à son milieu de terrain, l'Amicale Ergué-Gabéric a amélioré son tempo général. Dans sa vision de jeu, dans ses rotations, il est déjà indispensable dans une zone déterminante du jeu. Il lui reste encore à parfaire son côté décisif avec une seule réalisation dans ce premier trimestre. " Je suis plus altruiste que décisif. J'aime faire jouer les autres. Je n'ai jamais été un gros buteur. Pour l'instant, je me concentre à enchaîner les rencontres en étant le plus régulier possible. Je suis très satisfait d'avoir choisi l'Amicale Ergué-Gabéric car c'est un club où je me suis de suite senti à l'aise". Altruisme, qualité de jeu, Valentin Le Gall a réussi une intégration express. Sans doute parce que le club qu'il a choisi à l'intersaison, colle très bien à sa personnalité.
 
http://newsouest.fr/quimper/football/2018-11-27/valentin-le-gall-le-coup-de-coeur-de-laeg
 

Football-fauteuil. Shelsy Oulahi Thomas entre en jeu

Après deux ans d’entraînement avec les Béliers Quimper AEG, le grand jour attendu pointait, ce samedi après-midi, pour Shelsy Oulahi Thomas. À 9 ans, elle est une des plus jeunes joueuses de ce championnat National 4 de football-fauteuil. Au sortir des matchs face à Rennes, elle a aidé ses partenaires à enclencher la première.
 
Un match nul (0-0), une victoire accrochée (2-0) sur des réalisations de Thomas Poquet et Jimmy Busset, les Béliers Quimper AEG sont restés maîtres à domicile, samedi après-midi, à la salle Ugsel de Kerfeunteun, pour cette première sortie en championnat 2018-2019.
 
Shelsy Oulahi Thomas s’est fondue dans ce groupe d’adultes. Avec l’avantage de connaître déjà parfaitement le jeu de ses coéquipiers. « La première rencontre s’est bien passée. Je l’attendais avec impatience. Je suis rentrée sur les deux matchs. Mon rôle était de marquer des buts. Je me postais près du but dans cet espoir », explique Shelsy Oulahi Thomas.
 
 
En combinant la boxe au club d’Ergué-Gabéric et le football-fauteuil, elle est gagnée par la passion du sport. « Le sport sert à me défouler. J’en ai besoin. Ça m’aide énormément dans ma vie. La boxe, ça vient de mon père. J’ai découvert le football-fauteuil au forum des clubs, en septembre 2016. Ça m’a tout de suite plu ».

Une mobilisation autour de Shelsy


Dans une pratique sportive handisport où le matériel constitue un sérieux frein d’entrée, la famille entière se mobilise pour financer la passion de Shelsy. « Nous avons créé une association, En Avant avec Shelsy. C’est une petite fille pleine de joie. Le matériel coûte très cher. Sans l’aide des autres, nous ne pourrions jamais y parvenir tout seul. Un football-fauteuil dépasse les 25 000 €. En décembre et début janvier, nous nous relayerons à la galerie marchande de Gourvilly pour faire des paquets cadeaux de fin d’année. Dans le but de financer l’achat d’un football-fauteuil », précise Aurélie Thomas, la mère de Shelsy.
 
Un élan de solidarité s’est mis en marche naturellement. De par la pratique assidue de ses deux sports, Shelsy Oulahi Thomas a trouvé sa voie. L’accompagnement et la socialisation apparaissent être une clé de sa joie de vivre. Ce samedi, elle défendra encore les couleurs des Béliers Quimper AEG face à l’électrofoot Brest.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/football-fauteuil-shelsy-oulahi-thomas-entre-en-jeu-26-11-2018-12144595.php#o0cH70y0ReDAwfx8.99
 

FOOT HANDISPORT. LES BÉLIERS DE L'AEG DÉBUTENT LEUR SAISON

L’équipe handisport des Béliers de l’AEG jouera ses premiers matches de la saison samedi, à domicile (salle de l’Ugsel, 64, avenue de La France Libre, à Quimper) face aux deux équipes de Rennes. La première rencontre débutera à 14 h 30 et la seconde vers 15 h 30. La buvette sera tenue par des membres de l’AEG Foot.

L’équipe espère que le public viendra en nombre l’encourager et/ou découvrir ce sport à la fois d’adresse et mécanique et toujours spectaculaire.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/ergue-gaberic/foot-handisport-les-beliers-de-l-aeg-debutent-leur-saison-22-11-2018-12141206.php#etTQQxbd0Jt0WukV.99
 

AEG FOOTBALL. 26 JEUNES EN STAGE

À l’occasion de la première semaine de vacances de la Toussaint, l’AEG football organisait son premier stage jeunes U9-U13 sur cinq jours, à Croas-Spern. Vingt-six stagiaires étaient présents, issus du club de l’amicale et des communes voisines. Le stage était piloté et animé par Henri Mougenot, le salarié du club ; Corentin Podeur, joueur et employé civique de l’association ; Benoit Derrien, stagiaire en formation alternance ; et Luc Le Quéau, éducateur jeunes.
Entre les animations multiples sur les stades du complexe, les jeux spécifiques en salle de sport, les jeux vidéo à la salle de Ty-Kreis et la restauration pique-nique du midi, les stagiaires ont trouvé des conditions d’accueil propices au bon déroulement du stage. Ouvert de 9 h à 17 h, l’objectif des éducateurs sur ces stages était de proposer des animations sur le thème du football, mais différentes des entraînements classiques en période de compétitions régulières.

Organisateurs et éducateurs


Avec le foot-golf, le foot-baseball et les jeux d’adresse devant les buts, les stagiaires ont organisé et dirigé les séances en devenant eux aussi animateurs, organisateurs et éducateurs. Le football pratiqué par des personnes en situation de handicap a été abordé par Fabrice Patch, éducateur de foot-fauteuil à l’Amicale gabéricoise. Les stagiaires se sont mis en situation en pratiquant le football les yeux bandés, guidés par la voix ou par une petite clochette. Des découvertes pour bon nombre de jeunes stagiaires qui pensaient que la cécité empêchait la pratique du football.
 
© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/ergue-gaberic/aeg-football-26-jeunes-en-stage-29-10-2018-12119739.php#YRgqZI4eogUKAuq6.99
 

RETOUR SUR LA COUPE DE FRANCE

La Coupe de France est magique mais l’essentiel reste la qualification. Dimanche à Croas Spern, l’AEG avait les « crocs » pour affronter les griffons de Saint-Brieuc qui évoluent en championnat national avec quatre divisions au-dessus des Gabéricois.

 
Le joueurs gabéricois n’ont pas démérité face aux griffons de Saint-Brieuc. Sur le terrain, les Vert, tout de blanc vêtus compte tenu du jeu des maillots offert par la Ligue, ont su se montrer à la hauteur de l’évènement, dimanche. Le score de 0-1 en faveur de Saint-Brieuc a été certes obtenu rapidement (20'). Mais, après la pause, les Gabéricois ont réussi à titiller les Briochins en égalisant.
 
Une 2e occasion aurait pu changer la donne. Certes, l’AEG a joué son match avec beaucoup d’envie, avant de baisser pavillon en fin de rencontre. Elle s’est achevée sur le score de 1 à 4 en faveur de Saint-Brieuc. L’entraîneur des locaux, Pierre Marchand était cependant satisfait : « On a fait notre match sans jamais fermer le jeu. Je suis fier du groupe, on a beaucoup à retenir de ce genre de rencontre ». Pas très éloigné de son coach, Daniel Podeur, le président, appréciait lui aussi : « La Coupe reste la Coupe. On a su se mettre à niveau, le public est venu et est reparti satisfait. Au final, c’est la valeur du club qui progresse. Place au championnat désormais, félicitations à toutes et tous ».

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/ergue-gaberic/coupe-de-france-l-aeg-s-incline-devant-saint-brieuc-01-10-2018-12094652.php#FJ6g1Ud2HiKija1T.99

 

AEG FOOT. LES MOYENS DE SES AMBITIONS

« L’équipe fanion doit viser le top 3 de R3, l’équipe B, assurer son maintien le plus vite possible en D1 et l’équipe C, monter en D2 » : tels sont les objectifs fixés par Daniel Podeur, président de l’AEG Foot, à ses joueurs lors de l’assemblée générale du club, mercredi, dans la salle Ti-Kreis.


« Avec Pierre Marchand, notre entraîneur général depuis sept ans, nous sommes sur la même longueur d’onde : nous souhaitons poursuivre la dynamique de progression du club », a déclaré Daniel Podeur. Pour ce faire, le club se donne les moyens de ses ambitions. Il a tout d’abord consolidé ses équipes seniors en réalisant un excellent recrutement.

Bénévolat et professionnalisation


Le club a également profité de l’été pour constituer un nouvel organigramme. Les entraîneurs de chaque équipe peuvent ainsi compter sur le soutien d’adjoints pour le moins expérimentés : Philippe Briand et Hervé Le Menn pour la A, Julien Le Brun et Geoffray Le Nerrant pour la B, Matthieu Caplette et Sylvain Cotten pour la C.
En outre, sans négliger le rôle essentiel et irremplaçable du bénévolat, le club joue la carte de la professionnalisation en embauchant Henri Mougenot qui assure la fonction de coordinateur technique.
Le club joue aussi à plein son rôle d’acteur de la vie sociale en accueillant Corentin Podeur qui y effectue son service civique comme éducateur et Benoît Derrien qui, dans le cadre d’un contrat d’alternance, y prépare son diplôme de BPJeps (Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport).

Un album à vignettes


Après avoir présenté un bilan financier équilibré à 82 165 €, Laurent Tardy, trésorier du club, a prévenu que les recettes de la saison en cours devront avoisiner les 100 000 €. Le club compte, notamment, sur ses sponsors, sur le succès de ces manifestations et la vente de son calendrier pour les trouver. Tous les membres du club ont d’ailleurs rendez-vous, dimanche 23 septembre, à partir de 10 h 30, à Croas-Spern pour les photos officielles : « Nous ferons aussi des photos individuelles car nous sortirons un album à vignettes », a annoncé Daniel Podeur.
La cohésion des différentes sections du club (seniors, jeunes, futsal et foot-fauteuil) est aussi à l’ordre du jour. Dans cette optique, les joueurs seniors parraineront chacun un jeune de l’école de foot

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/ergue-gaberic/aeg-foot-les-moyens-de-ses-ambitions-16-09-2018-12080043.php#4R4jgTJ2d2tZcloM.99
 

LA PASSE À HENRI MOUGENOT

Chapeauté par un nouveau coordinateur technique, Henri Mougenot, l’équipe des éducateurs de l’AEG Foot est fin prête pour la rentrée des jeunes footballeurs en herbe, samedi, à Croas-Spern.

 
Après trois années passées comme salarié dans le cadre du dispositif « Emploi d’avenir », Mathieu Garivet vient de passer la main à Henri Mougenot qui lui succède. Il assistera le bureau dans la gestion du club et encadrera l’entraînement des jeunes joueurs.
Âgé de 27 ans et originaire de la région d’Auxerre, Henri Mougenot a déjà une belle expérience dans ces domaines. Il a notamment assuré ces missions à Bénodet. Il évoluera également comme joueur, en seniors.
L’équipe fanion et le staff de l’AEG sont aussi renforcés par l’arrivée de Corentin Podeur qui servira en tant qu’éducateur dans le cadre d’un service civique.
 

L’école de foot, fin prête


Du côté de l’école de foot, Henri Mougenot pourra compter sur une équipe d’une quinzaine d’éducateurs aussi motivés qu’enthousiastes qui encadreront cinq niveaux, de U6 à U13. Du côté des jeunes, l’AEG Foot engagera une équipe U16. Les trois équipes seniors débuteront leur championnat respectif ce week-end. Enfin, la section handisport de foot-fauteuil sera entraînée par Nolwenn Nader. Elle sera assistée par Fabrice Pach qui aura en charge l’intendance et la logistique. Son championnat débutera début 2019.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/ergue-gaberic/aeg-foot-la-passe-a-henri-mougenot-06-09-2018-12070718.php#uAwF4p7k7mk44OWu.99

 

FOOTBALL. L'HEURE DE LA REPRISE À L'AEG

L’intersaison aura été courte à l’Amicale d’Ergué-Gabéric avec un mois de mai à rallonge et une très belle finale de la coupe départementale manquée d’un crampon. Depuis, la Coupe du monde est passée aussi par Ergué-Gabéric et Pierre Marchand, l’entraîneur général du club, a retrouvé ses joueurs à Croas Spern pour préparer la future saison 2018-2019.
Douze nouveaux joueurs, deux arrêts et un seul départ, le coach de l’AEG a raison d’être optimiste. « Nous sortons d’une belle saison avec un haut de classement en R3, le maintien en D1 et l’accession en D3 pour notre équipe C plus une finale départementale. L’objectif est toujours de mieux faire, nous semblons armés pour y parvenir ».

Un encadrement renforcé


Pas de révolution dans un encadrement général du club qui donne satisfaction mais un renfort de choix avec l’arrivée de Philippe Briand (ex-entraîneur aux Paotred-Dispount et joueur durant de très longues saisons à l’amicale dans le passé). Philippe sera entraîneur adjoint auprès de Pierre Marchand et de l’inoxydable délégué, Yannick Goarin, pour l’équipe fanion, G. Le Nerrant et J. Le Brun pour l’équipe B, M. Caplette, D. Poupon et S. Cotten pour les seniors de l’équipe C qui accède en D3. L’organigramme de l’encadrement est clairement identifié pour aborder et réussir la prochaine saison. Trois entraînements par semaine auront lieu le lundi, mercredi et vendredi. Les premiers matchs amicaux du début de mois d’août apporteront à l’encadrement les premiers enseignements d’un futur qui s’annonce prometteur. Un premier match officiel de solidarité le 19 août, les championnats reprendront au début du mois de septembre.
Départs : F Mell (retour Carhaix), j le Nair et S. Herry (arrêts)
Arrivées : P. Fouchet, C. Alexandre, H. Mouguenot, R Labory et V. Jézéquelou (FC Odet) V. Le Gall (Plogastel-Saint-Germain), B. Moan (QEAFC), J. Launay (QKFC), J. Launay (QKFC) T Hervé (reprise) A. Bourhis (Langolen), C. Podeur (USC), Q. Rannou (Spézet).

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/ergue-gaberic/football-l-heure-de-la-reprise-a-l-aeg-26-07-2018-12037345.php#IDeVkcvEPxI2pwzX.99